Diego Hernández

Nationalité Espagnol, Andalou
Origine Séville (Andalousie, Espagne) [1]
Alias Diego Hernández [2]
Diego Fernández [3]
Navire San Antonio
Fonction Maître d’équipage (Contramaestre)
Note(s) Époux de Leonor Sánchez [4]
Destin Survivant – Déserteur [5]
  Diego Hernández, comme le reste de l’équipage du San Antonio, fit défection à l’embouchure du Détroit de Magellan et revint en Espagne.

 

Les documents de la Casa de Contratación ne comportent aucune information concernant les parents ou la région où serait né Diego Hernández. S’il résidait à Séville, il est possible qu’il n’en ait pas été originaire.

 

Lors de la Mutinerie de Pâques, dans la baie de San Julián, Diego Hernández assiste à l’agression de Juan de Elorriaga (maître de bord du San Antonio) par Gaspar de Quesada, avant d’être lui-même fait prisonnier et transféré sur la Concepción.
Durant l’enquête qui suit l’insurrection, le contramaestre est auditionné comme témoin direct des évènements.

 

 

Dans les documents rassemblés par l’historien chilien José Toribio Medina Zavala, un certain « Diego Hernández » est mentionné dans une partie liée au retour en Espagne de la Victoria, en septembre 1522. Celui-ci aurait notamment participé au désarmement du navire. [6]
Il s’agit vraisemblablement d’une personne différente du contramaestre du San Antonio.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.66
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.66 & LXVII, p.201
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.17 & p.26
Bernal, Sucesos desafortunados de la Expedición (2015), p.15
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #71
Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.464

[3] Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6
Bernal, Sucesos desafortunados de la Expedición (2015), p.15
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #71

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI p.66
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6

[5] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #71
Sanlucardigital.es

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LVI, p.125 & p.129

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s