Navires & équipages

Reconstituer les équipages n’est pas une mince affaire, quand bien même les fonctionnaires espagnols de l’époque ont tout consigné.

Suivant les sources, les marins sont cités sous différents noms ou avec différentes orthographes, parfois même au sein d’un même document. Il y a eu les traductions, les interprétations ou encore les déformations liées au temps. Mais ces errements existent dès les documents officiels d’époque.
En effet, les personnes du peuple n’avaient pas forcément de nom de famille, et on les affublait juste d’un nom en rapport avec leur origine ou un trait particulier (souvent physique, parfois lié au caractère). De plus, comme il n’existait aucun registre, et que la plupart de ces gens ne savaient ni lire ni écrire, il fallait transcrire à l’oreille. D’où certaines approximations ou bien encore des noms avec la même sonorité mais une orthographe différente.
Cette tâche de coucher par écrit des substantifs uniquement oraux était d’autant plus difficile lorsque la personne s’exprimait dans une langue étrangère, et souvent dans son patois. Ce qui était le cas ici : les fonctionnaires espagnols de la Casa de Contratación devaient composer avec de multiples nationalités et, presque systématiquement, « espagnolisaient » les noms. [1]

Dans le listing qui suit, j’ai essayé, autant que possible, d’indiquer les vrais noms des marins, à partir de leur nationalité et/ou des noms de leurs parents quand ceux-ci sont mentionnés (les variantes orthographiques ou alias sont, elles, indiquées dans les fiches de chacun).
De même, pour chaque groupe, ceux-ci sont classés par fonction et ensuite plus ou moins alphabétiquement d’après leurs « noms de famille ». [2]

Raccourcis vers les navires :

Trinidad
San Antonio
Victoria
Concepción
Santiago

 

— Trinidad —

Fernão de Magalhães

– Officiers (Oficiales) –

Estêvão Gomes  (Pilote)
Giovanni Battista da Ponzoroni  (Maître de bord)
Francisco Albo  (Maître d’équipage)
Maestre António  (Charpentier)
Filippo da Recco  (Calfat)
Francisco Martín López de Sevilla (Tonnelier)
Cristóbal Rodríguez  (Cambusier)
Leon de Ezpeleta  (Notaire)

– Bombardiers (Lombarderos) –

Maestre Andrés  (Connétable)
Jean-Baptiste de Montpellier
Guillaume Taneguy

– Matelots (Marineros) –

Antón Hernández Colmenero
Francisco Falcón González, dit « Francisco de Espinosa »
Battista Genoves
Martìn Forte, dit « Martín Genovés »
Ginés de Mafra
Diego Martín
Francisco Martín Díaz de Huelva
Tommaso de Natia
Leone Pancaldo
Giovanni Parenti, dit « Juan Genoves »
Francesco Piora
Antón Rodríguez de Huelva
Juan Rodríguez
Bartolomé Sánchez
Domingo de Urrutia

– Mousses (Grumetes) –

Antón « Negro »
Domingo Álvares de Covilhã
Domenico Genoves
Francisco de Ayamonte
Xoán Rodal Martín, dit « Juan Gallego »
Antón de Goa, dit « Loro »
Vasco Gómez Gallego
João Yanes Alonso, dit « Juan de Grijol »
Antón de Noya
Juan de Santandrés
Blas de Vega, dit « Blas de Toledo »
Luis de Veas   (peut-être Luís ou Luiz si portugais)

– Pages (Pajes) –

Gutierre González, dit « Gutierre Asturiano »
Andrés de la Cruz
Giovanni Genoves (ou Juan Genoves)

– Supplétifs (Sobresalientes) –

Antonio
Diego
Fernando Rodrigues Martins, dit « Fernando »
Francisco de Mezquita  (Page et serviteur de Magalhães)
Petit Jean  (Serviteur de Magalhães)
Jorge
Nuno Fernandes  (serviteur de Magalhães)
Luiz Afonso de Góis
Duarte Barbosa
Marcos Sánchez Velázquez, dit « Marcos de Bayas »  (Barbier)
Jean Colin
Gonzalo Gómez de Espinosa  (Alguacil Mayor, prévôt de la flotte)
Pedro Gómez  (Serviteur de l’alguacil)
Antonio Lombardo, alias Antonio Pigafetta
Henrique   (Serviteur de Magalhães)
Juan Martínez
Álvaro de Mezquita
Juan de Morales  (Chirurgien)
Cristóvão Rabello  (Serviteur de Magalhães)
Gonzalo Rodríguez/Gonçalo Rodrigues
Pero Sánchez  (Armurier)
Diego Sánchez Barrasa
Pedro de Valderrama  (Aumônier)
Alberto Sánchez de Valenzuela  (Bailli)

Hernán  López  (embarqué aux Canaries, à la place de Lázaro de Torres)

– Absence lors de l’embarquement –
Carlos Sánchez, supplétif

– Exclusion/Défection –
Lázaro de Torres (aux Canaries)

 

— San Antonio —

Juan de Cartagena  (Veedor de l’Armada)
Antonio de Coca  (Comptable de l’Armada)

– Officiers (Oficiales) –

Andrés de San Martín  (Pilote en chef de la flotte)
Juan Rodríguez de Mafra  (Pilote)
Jerónimo Guerra  (Escribano)
Juan de Elorriaga  (Maître de bord)
Diego Hernández  (Maître d’équipage)
Pedro de Sartúa  (Charpentier)
Pedro Sánchez de Arinza, dit « Pedro de Bilbao » (Calfat)
Martín de Goitisolo  (Calfat)
Juan Ortiz de Gopegui  (Despensero)
Juan de Oviedo  (Tonnelier)

– Bombardiers (Lombarderos) –

Jacques de Metz, dit « Maître Jacques »  (Connétable)
Ximón de Axio
Roger Dupier
Juan Jorge

– Matelots (Marineros) –

Francisco de Huelva
Jean Mavira, dit « Jean de France »
Cristóbal García
Pero Hernández
Pedro de Laredo
Giacomo Pinto, dit « Jácome de Mesina »
Hernando de Morales
Sebastian de Olarte
Sancho de la Pieza (?)
Antón Rodríguez Calderero  (Chaudronnier)
Francisco Rodríguez González de Huelva
Joanes de Segura

– Mousses (Grumetes) –

Martín de Aguirre
Colin Baso
Alonso Gómez Rodríguez, dit « Alonso del Puerto »
Giovanni Gravallo, dit « Juan Genovés »
Juanes de Irún Iranza
Juan de Orúe
Miguel de Pravia
Lorenzo Rodriguez
Luca Salvatori, dit « Lucas de Mesina »
Luis de Avendaño

– Pages (Pajes) –

Diego García González
Diego Rodríguez de Mafra

– Supplétifs (Sobresalientes) –

Francisco de Angulo
Bernat Calmeta  (Aumônier)
Juan de Chinchilla
Antón de Escobar
Juan Gómez de Espinosa
Antonio Hernández de Huelva  (Interprète)
Juan de León
Juan de Menchaca
Francisco del Molino
Rodrigo Nieto
Pedro de Olabarrieta
Roque Pelea
Pedro Sánchez Reina  (ecclésiastique)
Alonso del Río
Juan de Sagredo
Gutierre Méndez García, dit « Gutierre de Tuñón »
Pedro de Urrea
Pedro de Valpuesta

– Absence lors de l’embarquement –
Antonio de Axio
Francisco Roldán de Moguer, matelot
Ginés de Moguer, mousse
Diego de Sevilla, mousse

– Exclusion –
Juan de Agrá, dit « Juan Gallego », mousse (Portugais)
Pedro de Basozabal, mousse (présentait des bubons ; atteint de la peste ?)
Juan de Muros, mousse (Portugais)
Domingo Álvares, mousse (Portugais)
Juan del Puerto, mousse (Portugais)

 

— Victoria —

Luis de Mendoza

– Officiers (Oficiales) –

Vasco Gallego (Pilote)
Martin Méndez  (Notaire)
Antonio Salomón  (Maître de bord)
Miguel de Rodas  (Maître d’équipage)
Simon Guimar, dit « Simon de La Rochelle »  (Calfat)
Martín de Gárate  (Charpentier)
Alonso González de Guarda (Cambusier)

– Bombardiers (Lombarderos) –

Jorge Alemán  (Connétable)
Philibert Bodin, dit « Filiberto »
Hans Alemán

– Matelots (Marineros) –

Lope de Aguirre, dit « Lope Navarro »
Nicola Tragone, dit « Nicolás de Capua »
Benito Genovés
Diego Gallego
Nichiozo Zenéixi, dit « Nicolás Genovés »
Juan Griego
Nicolás de Nápoles
Felipe de Rodas
Miguel Sánchez de Rodas
Micèl da Bressa, dit « Miguel Veneciano »
Étienne Villon

– Mousses (Grumetes) –

Joan de Arratia
Martín de Ayamonte
Antonio Baresa
Domingo  de Coimbra
Otxoa de Erandio, dit « Ochote »
Rodrigo Hernández Rodríguez, dit « Rodrigo Gallego »
Bernat Mauri
Sebastián Ortiz
Juan de Santelices
Pedro de Tolosa

– Pages (Pajes) –

Joan de Zubileta
Vasquito

– Supplétifs (Sobresalientes) –

Ximón de Burgos
Francisco de Carvajal
Juan de Córdoba
Diego Díaz
Pedro García  (Forgeron)
Gonzalo Rodríguez de Triana
Juan Martín Hernández
Alonso de Mora
Diego de Peralta
Bartolomé de Saldaña
Juan Villalón

– Absence lors de l’embarquement –
Esteban Rodríguez Núñez, dit « Esteban de Jerez », mousse
Pedro López García, dit « Pedro Maldonado », mousse
Antonio Jiménez, supplétif

– Exclusion –
Antonio de Lamego, mousse (Portugais)
Álvaro Fernandes, mousse (Portugais)

 

— Concepción —

Gaspar de Quesada

– Officiers (Oficiales) –

João Lopes Carvalho  (Pilote)
Juan Sebastián de Elcano  (Maître de bord)
Juan de Acurio  (Maître d’équipage)
Antón de Basazabal  (Calfat)
Domingo de Yarza  (Charpentier)
Juan de Campos  (Cambusier, puis Notaire)
Pedro Pérez (Tonnelier)
Sancho de Heredia  (Notaire)

– Bombardiers (Lombarderos) –

Hans Vargue  (connétable)
Maître Pedro/Pieter
Roldán de Argote

– Matelots (Marineros) –

Juan de Aguirre
Sebastián García
Mateo de Gorfo
Gómez Hernández
Lorentzo de Iruña
Juan de Ortega
Francisco Rodríguez de Sevilla
Juan Rodríguez de Huelva
Juan « el Sordo » Rodríguez
Francisco Ruíz

– Mousses (Grumetes) –

Gonzalo Álvarez, dit « Gonzalo de Vigo »
Cristóbal da Costa
Guillem de Galvey
Juanes Hernández Rodríguez, dit « Juanes de Tuy »
Martin de Intsaurriaga
Juan de Larraga, dit « Juan Navarro »
Rodrigo Macías
Pedro de Muguertegui
Juan Oliver Valenciano
Guilherme Afonso Vaz

– Pages (Pajes) –

Pedro de Chindarza
Juanillo de Galvey
Juanillo (fils de João Lopes Carvalho)

 

– Supplétifs (Sobresalientes) –

Hernando de Bustamante
Alonso Coto
Francisco Díaz de Madrid
António Hernandes
Gonçalo Hernandes Eanes, dit « Gonzalo Hernández »
Martín de Judícibus
Martim de Magalhães, dit « Martín de Magallanes »
Luis del Molino
João da Silva
Juan de la Torre

Blas Alfonso (embarqué à Tenerife)

 

– Absence lors de l’embarquement –

– Exclusion –
Antonio de Alcázar, mousse (Portugais)
Rodrigo Afonso Vaz, mousse (Portugais)

 

— Santiago —

João Rodrigues Serrão

– Officiers (Oficiales) –

Baldassarre Pallano, dit « Baltasar Genovés »  (Maître de bord)
Barthélémy « Malo » Prieur  (Maître d’équipage)
Gioàn Garzia, dit « Juan García » (Calfat)
Richard de Fadis, dit « Richard de Normandie » (Charpentier)
Gaspar Díaz  (Cambusier)

– Bombardiers (Lombarderos) –

Laurent Corrut  (Connétable)
Juan Macías

– Matelots (Marineros) –

Pèir Alart, dit « Pedro Gascón »
Ocacio Alfonso de los Lagares
Agostino Bone
Antonio Flamenco
Bartolomé García González
Juan García Alonso
Diego García de Trigueros
Luis Martínez
Domenico da Ponzoroni

– Mousses (Grumetes) –

Juan « Negro »
Pierric Arnaut
Pedro Bello
Pero Díaz de Huelva
Jerónimo García
Pedro García de Trigueros
Alonso Hernández de Palos
Jean le Breton

Andrés Blanco (embarqué à Tenerife)

– Pages (Pajes) –

Francisco Durango
Juan Flamenco

– Supplétifs (Sobresalientes) –

Juan Hernández Vázquez, dit « Juan de Aroche »
Martin Barrena
Hernán Lorenzo Yáñez

Maestre Pedro (embarqué à Tenerife)

 

– Absence lors de l’embarquement –

– Exclusion –
João Gomes, mousse (Portugais)
Diogo de Tavira, mousse (Portugais)

 


[1] Par exemple, les Français « Jean » devenaient « Juan », et les « Guillaume », « Guillermo ».

[2] Les noms en italiques sont ceux pour lesquels j’ai encore un doute. Ils pourront être corrigés au fur et à mesure de l’avancée de mes recherches.