Jean Mavira, dit « Jean de France »

Nationalité Français
Origine Rouen (France) [1]
Juan de Francia [2]
Iohan de Francia [3]
Jean de France [4]
Juan Frances [5]
Navire San Antonio
Fonction Matelot
Notes Fils de Yohann Mavira et Jeanne, originaires de Rouen [6]
Destin Survivant – Déserteur [7]
  Jean Mavira, comme le reste de l’équipage du San Antonio, fit défection à l’embouchure du Détroit de Magellan et revint en Espagne.

 

Toutes les sources indiquent que « Jean de France » était originaire d’une ville appelée « Ruan ». S’il semble logique qu’il s’agisse de Rouen (Ruan en espagnol), le fait que les fonctionnaires aient déformé de nombreux noms dans leurs registres laisse entrevoir la possibilité qu’il puisse s’agir de Roanne, dans la Loire.

Concernant son nom de famille, Mavira ne renvoie à aucun patronyme connu en France.
Il pourrait éventuellement s’agir d’une déformation de Malvira [8] ou Malvina [9] .

 

 

Retour au listing des équipages

 

________

[1] Référencée comme « Rúan » ou « Ruan ».
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVI, p.68
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.7

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVI, p.68 & LXVII, p.201
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.7
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.26
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #82

[3] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.17

[4] Gumma y Marti, Semaine internationale des géographes, des explorateurs et des ethnologues (1922), p.59

[5] La Porte, Les Compagnons français et bretons de Magellan

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVI, p.68 : « Joan Mavira é Juana, vecinos de Rúan »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.7 : « Iohan Mavira y Juana, vecino de Ruan »

[7] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #82

[8] Il existe un Château de Malvirade dans le sud-ouest de la France, son nom signifiant apparemment « mauvais tournant ».Voir Wikipédia (FR).

[9] Un prénom anglo-saxon ou gaélique. Cf. Wiktionnaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s