Filippo da Recco

Nationalité Génois
Origine Recco (Ligurie, Italie) [1]
Alias Filipo [2]
Felipo [3]
Felipe Ginovés [4]
Maestre Felipe [5]
Felipe [6]
Filippo de Troa
Filippo Genovés
Navire Trinidad
Fonction Calfat (Calafate)
Note(s)

Fils de Felipo de Croa [7] / Filipo de Croci [8] / Felipe de Troa [9]

Destin Décès (12 ou 13/07/1520) [10]
 

Filippo da Recco décède de maladie lors de l’hivernage dans la baie de San Julián.

 

Filippo est originaire de la ville de Recco, située dans la banlieue de Gênes, à l’époque République de Gênes. [11]
Son prénom est la version italienne de Philippe, Felipe en espagnol.
En ligure (langue de la région génoise), le « da » indique la provenance, l’origine (« de »).

En l’absence d’informations complémentaires (notamment par rapport au nom de son père, imprécis et ne renvoyant à rien de connu), j’ai pris la liberté de le nommer par rapport à sa ville d’origine pour le distinguer des autres « Filippo » de l’expédition.

 

 

Filippo da Recco embarque sur la Trinidad comme calfat, membre d’équipage chargé de veiller à l’étanchéité de la coque (calfatage) et d’effectuer les réparations nécessaires à cette fin.

Il décède de maladie lors de l’hivernage à San Julián. La date exacte varie suivant les sources. Les documents d’époque transcris par José Toribio Medina indiquent le 13 juillet (« a trece días de jullio »), tandis que Cristóbal Bernal mentionne le 12 juillet (« doce días del mes de julio ») sans expliquer l’origine de cette date.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Citée en tant que « Reco », « Leco » ou « Rezo ».
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.2
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #11
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.220
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.61

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.61 & LXVIII, p.220
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.2
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #11

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVII, p.199

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXIII, p.162

[5] Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #10

[6] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.15 & p.24

[7] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.61

[8] Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.2

[9] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII p.220

[10] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII p.220
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #10
Tomás Mazón Serrano semble prendre sa source dans la transcription de Cristóbal Bernal, d’où la similitude des dates.

[11] « (…) que es en la ribera de Génova » (cf. Medina & Bernal)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s