Otxoa de Erandio, dit « Ochote »

Nationalité Espagnol – Basque
Origine Bilbao (Pays Basque, Espagne) [1]
Alias Ochote [2]
Ochot [3]
Ochote o Ochot de Randio
Navire Victoria
Fonction Mousse (Grumete)
Note(s) Fils de Ochoa de Erandio et de Juana, originaires de Bilbao [4]
Destin Décès (21/03/1521) [5]
  Ochote décède de maladie, alors que la flotte se trouve à Homonhon (Philippines)

 

Ses parents devaient sans doute porter des prénoms basques : Otxoa pour lui (Ochoa en castillan), Jone pour elle (Juana en castillan).
Le père est désigné comme venant de Erandio, aujourd’hui une commune de l’agglomération de Bilbao, située à moins de 10 km au nord-ouest et proche de l’embouchure de la ría de Bilbao.
Il est possible que la famille ait vécu là et que les fonctionnaires de la Casa de Contratacíon aient simplifié en notant « Bilbao ».

En dialecte basque, « Otxoa » signifie « le loup » (et dérivé de otxo, loup). En castillan, on trouve aussi « Lope », dérivé du latin lupus.
On peut imaginer que « Ochote » était un surnom visant à le différencier de son père, qui portait le même prénom.

 

 

Otxoa de Erandio, dit « Ochote » décède de maladie le jeudi 21 mars 1521, durant le séjour aux Philippines (possiblement du scorbut, mais cela n’est pas précisé).
Le lendemain, des indigènes apporteront des fruits frais aux explorateurs européens, permettant aux malades de se remettre.

 

 

<  Retour au listing des équipages

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII, p.77 & LXVIII, p.218
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII, p.77  & LXVII, p.203
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #30
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.21 & p.30
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #193

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.218

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII, p.77 : « hijo de Ochoa de Herandío é Juana, vecinos de Bilbao »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14 : « idem »
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.218 : « Ochoa de Randio e de Juana, vecinos de Bilbao »

[5] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.218
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #30
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #193

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s