Blas de Vega, dit « Blas de Toledo »

Nationalité Espagnol – Aragonais
Origine Almunia (Aragon, Espagne) [1]
Alias Blas de Toledo [2]
Blas de Almenia [3]
Blas Durango [4]
Navire Trinidad
Fonction Mousse (Grumete)
Note(s) Fils de Diego de Vega et de María de Vega, originaires d’Almunia [5]
Destin Décès (10/09/2022) [6]
  Blas de Vega, dit « Blas de Toledo », décède lors de la tentative de retraversée du Pacifique de la Trinidad

 

Blas est né à Almunia, « dans le royaume d’Aragon ». Cependant, il existe deux communes répondant à ce nom en Aragon : Almunia de San Juan, dans la province de Huesca, et La Almunia de Doña Godina, dans la province de Saragosse. [7]

Ses parents portent le patronyme « de Vega » ; il existe une multitude de localités de ce nom en Espagne.
On trouve aussi la variante « Blas Durango » dans la liste des morts de la Trinidad.

En tout cas, l’origine du nom « Blas de Toledo » reste mystérieuse. Il est probable qu’il vivait avec ses parents (un mousse avait en général entre 13 et 16 ans) ; peut-être venaient-ils effectivement d’Almunia, mais résidaient à Tolède en l’an/en l’année 1519.

 

 

Blas de Vega, dit « Blas de Toledo », embarque comme mousse (grumete) à bord de la Trinidad.

Il se trouve à bord de la Trinidad lorsque celle-ci quitte Tidore (Moluques), dimanche 6 avril 1522.

Blas de Vega, dit « Blas de Toledo », décède le mercredi 10 septembre 1522, alors que la Trinidad se trouve dans l’archipel des Mariannes.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.65 & LXVIII, p.234 : « natural de Almunia, que es en el reino de Aragón »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.5 : « natural de Almunia, que es en el reino de Aragón »
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #36 : « Almunia (Zaragoza) »

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.65 & LXIII, p.163 & LXVI, p.200 & LXVIII, p.234
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.5
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.16 et p.25
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #36

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVI, p.196

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1920), XI. Relación de la gente que murio en la nao « Trinidad »
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #36

[5] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLV, p.65 & LXVIII, p.234 : « hijo de Diego de Vega e de María de Vega, vecinos del Almunia »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.5 : « hijo de Diego de Vega y de María de Vega, vecinos de Almunia »

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1920), XI. Relación de la gente que murio en la nao « Trinidad »
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #36

[7] L’historien espagnol Tomás Mazón Serrano penche pour la seconde (sans préciser pourquoi).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s