Álvaro Fernandes

Nationalité Portugais
Origine Caldas da Rainha (Portugal) [1]
Alias Alvaro Hernández [2]
Alonso Fernández [3]
Alvaro Fernández [4]
Navire (Victoria)
Fonction (Mousse (Grumete))
Note(s) Fils de João Fernandes et Maria Estêves [5]
Destin Exclu avant le départ
  Portugais, il ne rentrait pas dans le contingent autorisé par le roi.

 

Álvaro Fernandes est né à Caldas da Rainha, une ville thermale de la côte portugaise.

Selon la légende, la reine Leonor, épouse de Jean II de Portugal (João II de Portugal), passa dans la région en 1484 et y rencontra des femmes qui procédaient à des ablutions pour guérir quelque maladie ; elle-même malade (il n’existe pas de consensus sur la maladie en question), elle se baigna et fut guérie. L’année suivante, elle fit construire un hôpital thermal accessible à tous, ainsi qu’un petit village d’une trentaine d’âmes, exonéré de nombreux impôts. La ville demeure aujourd’hui une station thermale prisée, et compte plus de cinquante mille habitants.

 

Inscrit comme mousse sur la Victoria, Álvaro Fernandes se voit finalement exclu à cause de sa nationalité, ne rentrant pas dans le contingent des dix portugais autorisés par le roi. [6]
Remplacé par Bernat Mauri.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.78 : « natural de las Caldas de la Reina, ques en Portogal »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14 : « natural de las Caldas de la Reina, que es en Portugal »

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.78 & LXVII, p.203

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.78

[4] Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14

[5] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.78 : « hijo de Juan Fernández é María Estévez »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14 : « hijo de Juan Fernándes y María Estévez »

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVIII, p.78 – « Este Alonso (sic) Fernández no va. por ser portogués, y entró en su fugar Cristóbal Mahurí, gromete, vecino de Narbona. hijo de Pedro de Mahurí. ».
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.14 : « Este Alvaro Fernández no va, por ser portugués, y entró en su lugar Cristóbal Mauri, grumete, vecino de Narbona, hijo de Pedro Mauri»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s