Juan de Santelices

Nationalité Espagnol – Basque
Origine Somorrostro (Pays basque, Espagne) [1]
Alias Juan de Saylizes [2]
Juanico de Saelices [3]
Juan de Safelices [4]
Juan Santelices [5]
Juan Vizcaíno [6]
Juanico Vizcaíno [7]
Juanico [8]
Iohanico Vizcaíno [9]
Joanico Vizcaíno [10]
Machín Vizcaíno
Navire Victoria
Fonction Mousse (Grumete)
Note(s) Fils de Juan de Santelices et Maria de Santelices, originaires de Somorrostro [11]
Destin Décès (17/05/1522) [12]
  Juan de Santelices décède de maladie au large du cap de Bonne-Espérance

 

Juan est né dans une localité nommée « Somorrostro » et il est souvent désigné comme « vizcaíno », soit un basque. Il existe bien au Pays basque une région nommée Vallée de Somorrostro. Il semble également que la commune de Muskiz, dans la province de Biscaye au Pays basque, était autrefois désignée sous le nom de Somorrostro, notamment par les Castillans.

Ses parents portent eux le nom de « Sandelices » ou « Santelizes », suivant les documents. Cela pourrait renvoyer à l’actuel quartier de Santelices, dans la ville de Muskiz ; mais il est difficile de savoir s’il existait un lieu-dit de ce nom au XIVe ou XVe siècle. Une commune du nom de Santelices existe également dans la province de Burgos, en Castille-et-León, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Muskiz.
Cependant, il pourrait tout aussi bien s’agir d’une erreur. Juan est lui présenté parfois comme « Juan de Saelices (Saylices) », ce qui renverrait à l’une des communes espagnoles du même nom ; ou bien comme « Juan de Safelices », terme dans lequel on pourrait reconnaître San Felices, nom que porte une dizaine de communes espagnoles.

En basque, le prénom « Juan » possède de nombreux équivalent, dont Jon, Joanes ou Joanikote. [13]

 

 

Juan de Santelices embarque comme mousse (grumete) à bord de la Victoria.

Il décède de maladie le samedi 17 mai 1522, alors que la Victoria rentre en Espagne et se trouve à 10 lieues (59 km, 32 NM) au sud du cap de Bonne-Espérance. Il laisse un testament. [14]

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

_________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.77 & LXVIII, p.215 : « natural de Somorrostro »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.13 : « natural de Somorrostro »
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #191 : « Somorrostro (Vizcaya) »

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.215

[3] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #191

[4] Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #84

[5] Wikipedia (EUS) : Magallaes-Elkano espedizioa – Tripulazioa, Euskaldunak

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVII, p.203

[7] Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.13
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #191

[8] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.77

[9] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.21

[10] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.30

[11] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVII p.77 : « hijo de Juan de Sandelices y María de Sandelices »
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.215 : « hijo de Juan de Santelizes é de María de Santelizes, en Somorrostro »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.13 : « hijo de Juan de Sandelices y María de Sandelices »

[12] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.215
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #84
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #191

[13] Voir le site officiel de l’Académie de la Langue Basque : Juan

[14] Bernal, Derrotero de Francisco Albo (2015) p.27
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #84

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s