João da Silva

Nationalité Portugais
Origine Graciosa (Les Açores, Portugal) [1]
Alias Juan de Silva [2]
Juan da Silva [3]
Iohan da Silva [4]
João da Silva [5]
Navire Concepción
Fonction Supplétif (Sobresaliente) – Serviteur de Gaspar de Quesada (Hombre del capitan) (Med 172)
Note(s) Fils de Nuno da Silva et dona Isabel de Vasconcelos [6]
Destin Décès (01/05/1521) [7]
  João da Silva est tué lors du Banquet de l’île de Cebu (Philippines).

 

João da Silva est originaire de l’île Graciosa, aux Açores.

Sa mère est présentée comme Dona Isabel ; ce titre, signe de respect, laisse deviner une noble ascendance de son côté. Son patronyme, « de Vasconcelos », fait référence à un lieu situé dans le district de Braga, au nord du Portugal, et renvoie à une illustre lignée portugaise. [8]

 

 

João da Silva embarque comme supplétif (sobresaliente) à bord de la Concepción, où il exerce comme serviteur du capitaine Gaspar de Quesada. Il fait partie du contingent des dix Portugais autorisés par le roi. [9]

 

Sur l’île de Cebu, Magellan fait ouvrir un comptoir le vendredi 12 avril 1521. Il en confie la gestion à quatre hommes, qui devront rester sur place après le départ de l’armada. João da Silva est choisi comme responsable de la boutique (les trois autres marins n’étant pas nommés). [10]

Samedi 27 avril 1521, les quatre responsables de l’entrepôt sont informés dans l’après-midi de la mort de Magellan durant l’assaut sur Mactan. Ils entreprennent alors de rapatrier toutes les marchandises à bord des navires. Les Cebuanos, qui ne sont en rien responsables de la mort tragique du capitán general, voient dans ce geste une forme de punition, ce qui provoque chez eux un ressentiment à l’endroit des Espagnols. [11]

Descendu à terre pour participer au banquet organisé sur l’île de Cebu (Philippines), mercredi 1er mai 1521, João da Silva, est tué dans l’embuscade tendue par le roi Humabon.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLIX, p.97 & LXVIII, p.227 : « isla Graciosa »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.27 : « isla Graciosa)
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #163 : « Isla Graciosa »

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLIX, p.97 & LXIV, p.172 & LXVII, p.207 & LXVIII, p.227
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.27
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #67
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.29

[3] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #163

[4] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.20

[5] Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.499 & p.509

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLIX, p.97 & LXVIII, p.227 : « hijo de Ñuño de Silva e doña Isabel de Vasconcelos »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.27 : « hijo de Nuño de Silva y doña Isabel de Vasconcelos »

[7] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.227
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #67
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #163
Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.499 note 1 & p.509

[8] Wikipedia (PT) : Vasconcelos

[9] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVIII, p.227

[10] Queiroz Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.499

[11] Antonio Pigafetta dit qu’ils ont agi par eux-mêmes (et sans doute à l’initiative de João da Silva). Mais selon l’historien portugais José Maria de Queiroz Veloso, ce sont Duarte Barbosa et João Serrão qui en donnent l’ordre.
Pigafetta, Primer viaje alrededor del Globo (Civiliter p.80 ; Charton p.313)
Queiroz Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.508-509

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s