Cristovão Rabello

Nationalité Portugais
Origine Porto (Région du Nord, Portugal) [1]
Alias Cristóbal Rabelo [2]
Cristóbal de Rabelo [3]
Cristóbal Ravelo [4]
Cristóbal Rebelo [5]
Cristóvão Rebelo [6]
Christóvão Rebelo [7]
Christovao Rabello [8]
Christobal Rabello/Rebello [9]
Cristóbal de Ravelón [10]
Navire Trinidad
Fonction Supplétif (Sobresaliente) – Serviteur (Criado) de Fernão de Magalhães
Note(s) Fils de Duarte Rabello et Catalina Rodrigues, originaires de Porto [11]
Destin Décès (27/04/1521) [12]
  Cristóvão Rabello est tué lors de l’assaut sur Mactan (Philippines)

 

Il est assez  difficile de démêler le véritable nom de ce fidèle serviteur de Magellan. Toutes les sources donnent des noms différents mais proches. Pour ne rien arranger, Rabelo, Rebelo, Rabello et Rebello sont des noms courant au Portugal et au Brésil.
Néanmoins, parmi les sources, deux semblent pouvoir servir de référence. La version « rectifiée » des archives officielles, datant de 1815 et réalisée par Don Ventura Collar y Castro, officier supérieur et archiviste des Archives Générales des Indes, indique « Rabelo ». Et le chroniqueur portugais João de Barros indique « Rabello » dans ses Décadas da Ásia.
Enfin, un rabelo est un petit navire à fond plat portugais apparu au XIIIe siècle. Le patronyme est sans doute tiré de cette embarcation et le temps l’aura déformé, ajoutant un « L » et remplaçant le « A » par un « E ».

 

 

L’historien portugais Jose Mariá de Queirós Veloso le décrit comme un page [13] dévoué de Fernão de Magalhães, qui l’accompagne déjà lors de son arrivée à Séville le 20 octobre 1517 (son esclave Henrique est également présent). [14]

Dans son testament, le navigateur portugais lui lègue 30 000 maravédis. [15]

Il existe une rumeur indiquant qu’il serait le fils illégitime de Magellan.
Il semble que cela ne soit qu’une assertion sans preuve établie par le missionnaire et historien Rodrigo Aganduru Moriz (1584-1626). Il reprochait notamment au Portugais (qu’il n’a pas connu), lors de l’hivernage à San Julián,  d’avoir torturé le père Pedro de Valderrama (ce qui est a priori faux) et abandonné sur la plage le père Pedro Sánchez Reina (ce qui est vrai). Pour Aranduru Moriz, il ne possédait aucun droit sur des membres du clergé. De fait, le passage qu’il avait découvert au sud de l’Amérique ne servirait qu’à ouvrir la porte aux hérétiques (à savoir les Anglais et les Hollandais). Il aurait donc accusé Magellan d’avoir eu un enfant hors mariage (ce qui n’était pas vraiment bien vu à l’époque).
Cette information continue néanmoins de circuler sans qu’il n’existe aucune autre preuve à l’heure actuelle que les dires d’Aganduru Moriz. [16]

 

 

Cristóvão Rabello embarque comme serviteur (criado) de Magellan. Il fait partie des dix Portugais autorisés par le roi. [17]

 

Certains auteurs du XVIe siècle (comme Antonio de Brito, Antonio de Herrera y Tordesillas ou Francisco López de Gómara) le présentent comme capitaine de la Victoria à la fin de l’hivernage à San Julián ; ce qui est a priori faux dans la mesure où il semble que Duarte Barbosa occupait cette fonction. Ceci est appuyé par le fait que Barbosa, gendre de Magellan, était un navigateur accompli, alors que Rabello n’était qu’un simple serviteur. [18]
C’est néanmoins sous ce titre de capitán qu’il figure dans la liste des fallecidos. [19]
L’historien belge Jean Denucé estime que cette erreur est à mettre sur le compte d’une prétendue défection de Duarte Barbosa lors de l’escale à Santa Lucia (Rio de Janeiro), qui lui aurait valu d’être rétrogradé. Selon lui, cette « désertion » aurait été ajoutée par la suite pour le discréditer.

 

Cristóvão Rabello fait partie des troupes que commande Magellan lors de l’assaut sur l’île de Mactan (Philippines) du samedi 27 avril 1521.
Comme son capitán general, Cristóvão Rabello est tué par les indigènes lors des combats.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.88 : « Puerto »
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.224 : « Puerto de Portugal »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.21 : « Oporto »
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #45 : « Oporto »
Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.465 : « Porto »

[2] Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.21
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.16 & p25
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #45

[3] Bernal,  Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #39

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.88 & LXVIII, p224

[5] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVII, p.205

[6] Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.441 & p.465

[7] Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.505

[8] Barros, Décadas da Ásia (1563), Década Terceira, Parte Primera, Livro V, Capitulo X, p.649

[9] Denucé, Magellan. La question des Moluques et la première circumnavigation du globe (1911), p.318 & p322-323 (Il corrige lui-même le nom « Rabello » vers « Rebello » dans ses Errata de fin de volume).

[10] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXIII, p.161

[11] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.88 & LXVIII, p224 : « Duarte Ravelo é Catalina Rodríguez, do Puerto »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.21 : « Duarte Rabelo y Catalina Rodríguez do Puerto »

[12] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.224
Bernal,  Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #39
Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.505

Tomás Mazón Serrano indique le vendredi 26 avril 1521 ; mais les récits d’époque disent que si les marins sont partis vers Mactan le 26 au soir, les combats se sont déroulés le 27 à l’aube.
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #45

[13] Le mot « page » vient du grec paidion (παιδιον), qui signifie « petit garçon ».
Dans le système traditionnel féodal, un page exerçait une fonction de serviteur dans un château, entre ses 7 et 14 ans environ.

[14] Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.441

[15] Queirós Veloso, Revue d’histoire moderne : Fernao de Magalhaes, sa vie et son voyage (1939), p.466

[16] Gómez del Val, Rodrigo Aganduru Moriz, Biographie pour la Real Academia de la Historia.
Vázquez Campos, Bernal Chacón & Mazón Serrano, Auto de las preguntas que se hicieron a dos Españoles que llegaran a la fortaleza de Malaca, venidos de Timor en compaña de Álvaro Juzarte, capitán de un junco, (Témoignage de Martin de Ayamonte), p.3 note 20

[17] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.224

[18] Denucé, Magellan. La question des Moluques et la première circumnavigation du globe (1911), p.318 & p.322

 [19] Bernal,  Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #39

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s