Martin Barrena

Nationalité Espagnol – Basque
Origine Ordizia (Guipuscoa, Pays Basque, Espagne) [1]
Alias Martín Barrena [2]
Martín Carrena [3]
Martín Barrefia
Martin de Barreña [4]
Martín de Barriento [5]
Navire Santiago, puis ?
Fonction Supplétif (Sobresaliente)
Note(s) Fils de Martin Barrena et Maria Barriola [6]
Destin Décès (09/04/1521) [7]
  Martin Barrena décède de maladie lors du séjour sur l’île de Cebu (Philippines)

 

Martin Barrena est indiqué comme venant de « Villa Franca, que es en la provincia de Guipuzcoa », soit l’actuelle Ordizia.

Le nom « Barrena » (et plus d’une centaine de variantes) est attesté par l’Académie de la langue basque.
Pour le prénom, plusieurs variantes du « Martín » castillan existent : Martin, Marti, Martie, Martiko ou Matxin. [8]
(Concernant sa mère, le nom « Barriola » est également attesté (et il n’existe pas de commune de ce nom), tout comme le prénom « Maria » et une trentaine de variantes).

 

 

Martin Barrena embarque comme supplétif (sobresaliente) sur le Santiago. Sa fonction exacte n’est pas précisée.
Après le naufrage du Santiago (mardi 22 mai 1520), il est transféré sur un autre navire, mais on ignore lequel.

 

Martin Barrena décède de maladie, au soir du mardi 9 avril 1521, [9] alors que l’armada séjourne à Cebu.

 

 

Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.98 & LXVIII, p.227
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.28

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVII, p.207
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.28
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.23 & p.32
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #244

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.98

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.227

[5] Bernal,  Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #36
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #244

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLIX, p.98 : « Martín Carreña e María de Carrióla »
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.227 : « Martín Barreña y María de Barriola »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.28 : « Martín Barrena y María de Barriola »

[7] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.227
Bernal,  Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #36
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #244

[8] Cf. Liste complète des patronymes basques fournie par l’académie, ainsi que celle des prénoms féminins et prénoms masculins.

[9] Le journal d’Antonio Pigafetta précise qu’il est mort dans la nuit du 9 au 10 avril.
Pigafetta, Primer viaje alrededor del Globo (Civiliter p.64 ; Charton p.306)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s