Baldassarre Pallano, dit « Baltasar Genovés »

Nationalité Génois
Origine ~1483 – Porto Maurizio (Ligurie, Italie) [1]
Alias Baltasar Pallán [2]
Baltasar Ginovés [3]
Baltasar Genovés [4]
Balthazar ou Balthazar Genoves [5]
Navire Santiago, puis Victoria
Fonction Maître de bord (Maestre), puis Pilote (Piloto)
Note(s) Époux de Carlota [6]
Destin Décès (03/04/1521) [7]
  Baldassarre Pallano, dit « Baltasar Genovés » décède de maladie lors du séjour à Limasawa (Philippines)

 

L’homme est dit venir de « Puerto Moris », près de Gênes. Il s’agit vraisemblablement d’une hispanisation de Porto Maurizio (Port-Maurice en Français), aujourd’hui incorporé à la ville d’Imperia, en Ligurie. Ce port appartenait à l’époque à la République de Gênes.

Son prénom a également été hispanisé : Baltasar est une version espagnole de l’italien Baldassarre.
S’il est souvent cité comme « genovés », soit « génois », on voit dans les documents d’époque un moment apparaître la mention « Baltasar Pallán ». Pallán est là encore une forme espagnole de ce qui était possiblement Pallano. [8]

 

 

Baltasar Genovés fait partie des hommes que Magellan envoie recruter du personnel pour l’expédition. Lui-même se rend ainsi à Malaga avec 20 ducats d’or (en compagnie de Gonzalo Gómez de Espinosa, le prévôt de l’armada) et revient avec six hommes. [9]
Son nom apparaît à ce titre dans les procès-verbaux d’audition des maîtres de bord (maestre). Des émissaires du roi cherchent en effet à vérifier que Magellan a bien fait circuler l’annonce du recrutement à Séville ; mais que devant l’absence de volontaires, il a été contraint d’envoyer des émissaires dans les régions alentours. Ce que les maestres confirment (eux-mêmes furent d’ailleurs envoyés dans différentes villes). [10]
Malgré tout, le contingent demeure incomplet et Magellan demande à ce que l’on recrute des étrangers que les maestres jugeront valables. Cette requête n’est pas anodine : certains suspectent Fernão de Magalhães d’avoir cherché à recruter principalement des compatriotes. Baltasar confirme qu’il n’a reçu aucune consigne visant à favoriser les Portugais et que les personnes n’ont été choisies qu’en fonction de leurs compétences. [11]

En préambule de son témoignage, le Génois déclare avoir plus ou moins 36 ans, ce qui le ferait naître aux alentours de 1483. [12]

 

 

Il embarque comme maître de bord (maestre) sur le Santiago, le plus petit navire de la flotte.

Après le naufrage du Santiago (mardi 22 mai 1520), il incorporé à l’équipage de la Victoria.
Il en devient le pilote (piloto), sans doute suite à la mort de Vasco Gallego lors de la traversée du Pacifique (jeudi 28 février 1521). [13]

 

Baldassarre Pallano, dit « Baltasar Genovés » décède de maladie le mercredi 3 avril 1521, alors que l’armada séjourne sur l’île de Limasawa.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVIII, p.83 & LXVIII, p.223
Bernal, Relación de expedicionarios su cargo y sueldo (2014), p.18 : “Puerto Moris”

[2] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.4 & p.8

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVIII, p.83 & LXVII, p.204 & LXVIII, p.223

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXIV, p.178
Bernal, Relación de expedicionarios su cargo y sueldo (2014), p.18
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.3
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #216
Denucé, Magellan – La question des Moluques et la première circumnavigation du globe (1911), p.244

[5] Denucé, Magellan – La question des Moluques et la première circumnavigation du globe (1911), p.237-238

[6] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVIII, p.83 & LXVIII, p.223
Bernal, Relación de expedicionarios su cargo y sueldo (2014), p.18

[7] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LXVIII, p.223
Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #35
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #216

[8] On trouve par exemple un Monte Pallano, dans les Abruzzes. C’est aussi un nom de famille porté dans le sud de l’Italie (notamment en Calabre) ou aux États-Unis.

[9] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.9 : « que fue a coger gente por mandado del dicho capitán, y para ello le dio veinte ducados, y es que este testigo volvió [y] trajo seis hombres, cogidos para ir en la dicha armada ».

Le nom des six hommes reste mystérieux dans la mesure où aucun marin de l’expédition n’a, au moment de son enregistrement, déclaré être originaire de Malaga.

[10] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.2-14

[11] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.9-10
Denucé, Magellan – La question des Moluques et la première circumnavigation du globe (1911), p.237-238

[12] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.8 : « y que este testigo es de edad de treinta y seis años, poco mas o menos ». (Le document original date du 09/08/1519)

[13] Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #35 : “piloto que era de la nao Victoria y maestre que fue del navío Santiago ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s