Giacomo Pinto, dit « Jácome de Mesina »

Nationalité Sicilien – Italien
Origine Messine (Italie)
Alias Jácome de Mesina [1]
Jacome de Mesina [2]
Jacome de Mecina [3]
Navire San Antonio
Fonction Matelot (Marinero)
Note(s)

Fils de Juan Pinto et Pollicina de Bellarra (ou Velarra), originaires de Messine [4]

Destin Décès  (16/09/1520) [5]
 

Giacomo Pinto, dit « Jácome de Mesina », décède de maladie durant l’hivernage à Santa Cruz.

 

Giacomo Pinto était originaire de Messine, en Sicile, à l’époque sous domination espagnole depuis 1282.

Les noms de ses parents sont intrigants.
Le patronyme « Pinto », du fait de la longue domination de l’Espagne sur le sud de l’Italie, est également porté dans ce pays. De fait, son père pouvait très bien se nommer Gian Pinto, et son nom avoir été hispanisé par les fonctionnaires de la Casa de Contratación ; ou tout simplement être espagnol.
Sa mère, dont le prénom était possiblement Pollicina, [6] était peut-être elle aussi espagnole. Le nom Bellarra (Velarra en castillan) est un patronyme basque [7] ; Belarra est également un village de la région de Huesca, d’où elle pourrait justement être originaire.
La graphie « Mesina » est typiquement espagnole. Le prénom « Jácome » ressemble à une déformation de Jacomo, une variante de Giacomo (soit Jacques ou Jacob en français).
En dialecte sicilien, cela aurait pu donner « Jacomo dâ Missina ».

 

Il ne possède aucun lien de parenté avec le mousse Luca Salvatori, dit « Lucas de Mesina ».

 

 

Giacomo Pinto, dit « Jácome de Mesina », décède durant l’hivernage en Patagonie, alors que la flotte vient de s’établir dans l’embouchure du río Santa Cruz.
La transcription des documents d’époque par José Toribio Medina stipule un décès au 16 septembre 1519 (« a diez y seis de septiembre de mili quinientos diez y nueve años ») ; or à cette date, l’Armada de Molucca n’avait pas encore quitté Sanlúcar de Barrameda en Espagne. S’agit-il d’une erreur datant du XVIe siècle ou d’une mauvaise transcription de l’historien chilien ? Impossible à dire.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVI, p.69 & LXVII, p.201
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.8
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.17 & p26
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #83

[2] Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #17

[3] Kronobase

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), XLVI, p.69 : « Juan Pinto é Policina de Velaca »
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LVIII, p.223 : « Juan Pinto e Polizena de Belara »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.8 : « Juan Pinto y Policana de Velara »

[5] Bernal, Declaración de las personas fallecidas en el viaje al Maluco (2014), #17
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #83
Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico  Hernando de Magallanes y sus compañeros documentos (1852-1930), LVIII, p.223: « 16/09/1519 »

[6] À noter que Pollicina est le nom de l’héroïne dans certaines versions italiennes du conte d’Andersen La petite Poucette (Mignolina).

[7] Répertoriés par l’Académie de la langue basque (Euskaltzaindia). Cf. le document officiel de l’académie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s