Juan Jorge

Nationalité Espagnol ?
Origine Silvedrín ? [1]
Alias Juan Jorge [2]
Iohan Jorge [3]
Joan Jorge [4]
Navire San Antonio
Fonction Bombardier (Lombardero)
Note(s) Époux de Rogela [5]
Destin Survivant – Déserteur [6]
 

Juan Jorge, comme le reste de l’équipage du San Antonio, fit défection à l’embouchure du Détroit de Magellan et revint en Espagne.

 

Sa commune d’origine, Silvedrín, est absolument introuvable et aucun nom approchant ne semble émerger. Il est possible que les différents auteurs se soient recopiés les uns les autres et aient perpétué une erreur de transcription.
Il est donc impossible de statuer sur sa nationalité. Probablement Espagnol, il pouvait aussi très bien être un Portugais clandestin, car le prénom Jorge est très commun chez les lusitaniens. Ou encore être Français, comme nombre de lombarderos, et s’appeler en réalité Jean George ou Johan George.

Le prénom de son épouse était possiblement Rogelia, la version féminine de Rogelio, soit Roger en espagnol.

 

Ne disposant de pratiquement aucune information à son sujet, on ne peut que présumer qu’il faisait partie des mutins du San Antonio, même si aucune source ne le référence comme tel.

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.68 & LXVII, p.201
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.7
Curiosidades de Sanlúcar

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.68 & LXVII, p.201
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.7
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.27
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #94

[3] Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.18

[4] Curiosidades de Sanlúcar

[5] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.68

[6] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #94

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s