Martín de Goitisolo

Nationalité Espagnol, Basque
Origine Bakio (Biscaye, Pays Basque, Espagne) [1]
Alias Martín de Goitisolo [2]
Martín de Gortisolo [3]
Navire San Antonio
Fonction Calfat (Calafate)
Note(s) Fils de Martín Juan et María López de Nafarrola [4]
Destin Survivant – Déserteur [5]
 

Martín de Goitisolo, comme le reste de l’équipage du San Antonio, fit défection à l’embouchure du Détroit de Magellan et revint en Espagne.

 

Goitisolo et Nafarrola sont des patronymes basques, répertoriés par l’Académie de la langue basque (Euskaltzaindia). [6]
Goitisolo désigne aussi un quartier de la ville de Bakio (Baquio), au Pays Basque espagnol.

Cependant, un doute existe concernant le véritable nom de famille de Martín de Goitisolo.
La manière dont sont nommés ses parents dans les documents laisse en effet place à l’interprétation : « hijo de Martín Juan é María López de Nafarrola ».
Son père était-il Martín Juan de Nafarrola ou bien Martín Juan (de Goitisolo), époux de María López de Nafarrola ? Faut-il ici comprendre que les deux parents étaient des Nafarrola ou que les fonctionnaires ont éludé le nom du père, parce qu’il était le même que celui du fils (Goitisolo) ?
Le calfat du San Antonio aurait-il pu être en réalité « Martín de Nafarrola, originaire de Goitisolo » ? (Chose courante à l’époque que de présenter les gens par leur provenance).

 

 

<  Retour au listing des équipages

 

________

[1] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.67 : « Bacuyo »
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #76 : « Baquio »

[2] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.67
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6
Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #76
Bernal, Relación de la gente que llevó al descubrimiento de la Especiería (2014), p.17 & p.26

[3] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), LXVII, p.201

[4] Medina, El descubrimiento del Océano Pacífico : Hernando de Magallanes y sus compañeros (1852-1930), XLVI, p.67
Bernal, Relación de expedicionarios que fueron en el viaje a la Especiería, sus procedencia, cargos y sueldos (2014), p.6

[5] Mazón Serrano, La Primera Vuelta al Mundo – La Tripulación, #107
Sanlucardigital.es

[6] Cf. le document officiel de l’académie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s